Dans le souci d’améliorer la performance des machines électroniques, la science ne cesse de miniaturiser. Cette miniaturisation est à la base d’une innovation qui fera tache dans l’histoire de l’informatique moderne : il s’agit du circuit imprimé. Le circuit imprimé est une innovation qui est à la base des dernières réalisations d’appareils électroniques moins volumineux et plus performants.
Par le terme anglais PCB ou Printed Circuit Board, on peut facilement l’assimiler à un papier sur lequel est imprimé le plan de fonctionnement du circuit électronique.
Généralement, il se présente sous la forme d’une plaque avec des circuits grâce auxquels les éléments électroniques sont maintenus entre eux. La réalisation des liaisons entre les différents composants a un niveau de complexité variable. C’est ce qui fait qu’il existe différents types de circuits imprimés. Mais, avant tout, voyons comment le circuit imprimé fonctionne.
Certaines des informations ci-dessous sont tirées d’un article du blog Altium qui traite de la masse analogique et numérique avec un point en étoile.

Principe de fonctionnement du circuit imprimé

Résultat de recherche d'images pour "circuit imprimé"
 

Pour mener à bien sa mission, le circuit imprimé doit alimenter en courant électrique tous les éléments électroniques qui sont sur la plaque. Le courant traverse donc toute la plaque pour remplir ses différentes missions que sont :
  • l’amplification ;
  • l’atténuation ;
  • la modulation ;
  • la démodulation ;
  • le travail ;
  • le codage.

Il faut aussi noter que le parcours du courant électrique est canalisé grâce à la présence d’un matériau qui permet d’isoler la couche conductrice de la feuille de cuivre située sur la surface de la plaque.

Quelle est la structure du circuit imprimé ?

De façon générale, le circuit imprimé se compose essentiellement de trous de montage, de blocs-notes, de vias, de connecteurs, de câbles, de composants, de charges et électriques limites. Sa structure est composée de monocouche PCB, de double couche (PCB) et de PCB multi-couches.
Si vous vous posez la question de savoir quelles sont les principales fonctions de chaque composant, alors voici un essai de réponse.
  • Tampons : ce sont les trous métalliques qui sont utilisés pour souder les broches des composants.
  • Trou de montage : il est utilisé pour maintenir le circuit imprimé en place.
  • Chef d’orchestre : c’est le réseau électrique de film de cuivre qui couvre toute la plaque du circuit imprimé et qui permet de connecter les broches du composant.
  • Connecteurs : ces pièces électroniques sont utilisées pour connecter les différents circuits.
  • Via : on distingue les vias métalliques et les vias non métalliques. Ce sont des pièces qui servent à connecter les broches de composants entre les couches.
  • Électriques limites : cet élément est utilisé pour déterminer la taille du circuit imprimé. Tout le branchement de composant sur le circuit imprimé ne doit pas dépasser cette limite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *