Le printemps et ses premiers chauds rayons de soleil sont enfin là. Les parties de pétanque improvisées comme les concours de boules organisés pullulent. Et vous aimeriez bien profiter de cet engouement frénétique que connait la France chaque année ? Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de posséder une triplette de boules de pétanque.
Pour ceux qui se retrouveraient dépourvus de ces fameux objets sphériques en métal ou qui voudraient renouveler leur jeu, voici quelques conseils pour déterminer quelles boules de pétanque choisir sans se tromper en 2 étapes primordiales. Dans tous les cas, retenez qu’il vous faudra opter pour des boules labellisées de compétition, c’est à dire homologuées par la FIPJP (Fédération Internationale de Pétanque et de Jeu Provençal), afin d’obtenir un minimum de qualité globale (réactions sur le terrain, durée de vie et plaisir de l’ustensile).

1. Une histoire de diamètre et de poids

Afin d’obtenir le label officiel et d’être répertorié par la FIPJP, les boules doivent répondre à un cahier des charges précis. Pour commencer, le diamètre doit être compris entre 70,5 et 80 millimètres. Ensuite, le poids doit être lui compris entre 650 et 800 grammes.
Généralement, les joueurs de pétanque qui ont l’habitude de pointer (approcher leurs boules au plus près du cochonnet afin de marquer des points) choisissent des boules relativement petites et lourdes afin d’éviter d’offrir un minimum de surface aux tireurs adverses et de bénéficier d’un meilleur contrôle.
A l’inverse, les joueurs de pétanque qui sont habitués à tirer (frapper les boules adverses trop proches du cochonnet pour retirer des points) optent pour des boules relativement grosses et légères afin de bénéficier d’une plus grosse surface de frappe et de ne pas trop se fatiguer à la longue, plusieurs centaines de kilos pouvant être envoyées au total à la fin d’une journée de concours notamment.
Les sélections de boules de pétanque les plus vendues sur le marché sont des références proposant un diamètre de 74 ou 75 millimètres pour un poids tournant autour de 690 à 710 grammes.

2. Quel type d’acier sélectionner ?

Deux principaux choix s’offrent à vous, l’acier dit inoxydable et l’acier dit au carbone.
Le premier, pour les boules inox, a comme principal avantage de nécessiter aucun entretien particulier. L’aspect est gris et plutôt brillant malgré quelques finitions mates ou sablées possibles. La boule glisse légèrement dans la main au moment de la lâcher.
En revanche, le second, pour les boules carbone, nécessite un soin particulier afin d’éviter tout signe de rouille. En cas de pause prolongée, il est conseillée de les huiler afin de les protéger de l’air. L’aspect est plus noir et rugueux pour une accroche plus prononcée dans la sortie de main.
Vient ensuite la question de la dureté de la boule ou plutôt sa capacité à résister à la rupture. Pour être homologuée, une triplette de boules de pétanque ne doit pas proposée une dureté Rockwell inférieure à 35 HRC soit 110 kg/mm². Dans ce cas, on parle de boules très tendres. Elles marqueront plus rapidement, s’useront plus vite mais auront un meilleur amorti à la portée (pointer en cloche) et recul moins prononcé au tir au fer (tirer une boule sans toucher le sol).
Et pour que la pétanque prenne son envol, soutenez sa candidature aux JO 2024 sur https://www.boules-sport.org/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *