Sélectionner une page

La santé est une problématique à prendre très au sérieux, surtout lorsqu’on tend vers l’âge mûr. On comprend donc aisément le besoin de sensibilisation des médecins, en particulier les spécialistes de la nutrition. Ceux-ci recommandent de mettre un terme à la pratique de certaines habitudes comme l’excès d’huile dans la cuisson des aliments, etc.

Pour adopter des comportements sains de nutrition, il faudrait donc opter pour la cuisson sans matière grasse. Il existe dans ce cadre plusieurs méthodes de cuisson des aliments sans matière grasse. Nous faisons la lumière sur quelques-unes d’entre elles.

Cuisson à la vapeur

Pour la cuisson de vos légumes et fruits, ainsi que celle de la viande et du poisson, la cuisson à la vapeur est fortement préconisée.

À l’aide d’un multicuiseur ou d’une marmite à cuisson sous pression, vous pouvez réaliser facilement vos plats sans les brûler. En effet, les aliments sont cuits dans un récipient hermétique contenant de l’eau salée, parfumée avec des aromates ou du jus de citron.

C’est en réalité la vapeur de ce liquide qui réalise la cuisson sans que les aliments n’aient été véritablement en contact avec celui-ci. Ceci permet d’en préserver toutes les substances nutritives et vitamines.

Il est également possible de se servir d’un autocuiseur pour la cuisson à la vapeur. Mais, l’inconvénient majeur réside dans le fait que ce type de cuiseur peut dépasser une température de 100 °C. Au lieu de constituer donc un gros avantage, cela pourrait au contraire, conduire à l’altération de certains aliments.

Cuisson au four

Pour la cuisson des œufs, ce procédé est le plus recommandé. C’est une technique traditionnelle qui consiste à placer vos aliments dans un ramequin et à mettre le tout au four.

Mais avant, il faut veiller à les préchauffer. Ensuite, il est nécessaire d’arroser les aliments de jus de citron ou même d’eau dans une certaine mesure.

Par ailleurs, en plus de seulement procéder à la cuisson des aliments, le four est aussi réputé pour les griller de façon à leur procurer encore plus de saveur.

Cuisson en papillote

La technique de la papillote est assez réputée pour la cuisson des légumes et fruits, ainsi que la préparation de tous les types de poisson et des viandes blanches.

À l’aide d’un papier végétal sulfuré, vous réalisez donc la cuisson de vos aliments en ajoutant deux cuillères à soupe d’eau et suffisamment d’épices ou d’herbes pour assaisonner le tout. Cependant, avant de mettre le mélange au four, il faut veiller à le préchauffer à 150 °C.

Au grill ou au barbecue

legumes-barbecueCette méthode favorise la cuisson des viandes rouges et blanches, mais aussi du poisson. Il suffit à cet effet de poser sur un grill ou sur une plancha votre viande découpée en brochettes et de laisser la chaleur du feu se charger du reste.

Toutefois, il est recommandé de garder une bonne distance entre vos aliments et le feu incandescent pour éviter de les brûler. À défaut, il faudrait veiller à en réduire l’intensité.

Cuisson à l’eau

La cuisson à l’eau est aussi une technique saine de préparation. Elle est adaptée pour la cuisson des fruits et légumes, des œufs, de la viande, etc. Ce procédé consiste à remplir une casserole d’eau en ajoutant du sel et d’autres ingrédients nécessaires pour donner de la saveur à la préparation.

L’avantage relatif à ce type de cuisson est le faible apport en matières grasses. Cependant, l’inconvénient se situe au niveau du goût. Pour pallier l’absence de saveur, vous pouvez toutefois vous servir de l’eau de cuisson comme bouillon pour la préparation de vos sauces et soupes.

Pin It on Pinterest

Share This