Sélectionner une page

Pour profiter d’une bonne nuit de sommeil, on a besoin d’une bonne literie, d’un matelas de qualité mais aussi et surtout, d’un environnement sain. Pour allier confort et bien-être, il faudra ainsi prendre le temps d’assainir la chambre et de bien choisir son linge de lit. Voici notamment quelques conseils à retenir à cet effet.

Comment lutter contre les acariens ?

 

Le lit peut rapidement devenir un vrai nid à microbes entre les peaux mortes, les morceaux d’ongles, de cheveux et de poils, mais aussi la saleté et la poussière qui s’accrochent aux pieds. Les acariens adorent se nicher dans les coutures du matelas et se nourrir de ces saletés et même s’ils ne sont pas nuisibles, il reste que certaines personnes présentent des allergies en leur présence, notamment au contact de leurs déjections. Cela se traduit par de petits boutons assortis d’une forte démangeaison et dans certains cas, les réactions allergiques peuvent se traduire par des problèmes de santé plus grave comme des crises d’asthme, de l’eczéma ou encore de la rhinite.

Les acariens adorent se nicher dans les plis de draps, les coutures et surtout dans les sommiers. Aussi, pour éviter que le lit devienne un foyer pour acariens, il est important de choisir des parures de lit en coton bio qui ont été traités contre les acariens et les bactéries. Des traversins en passant par la housse de couette, le drap plat et le drap-housse, il est important de n’opter que pour des linges de lit absorbants. Pour la couette et les oreillers, on évitera les garnissages en plumes et en duvet et on préfèrera d’ailleurs la couette synthétique qui grâce à ses fibres aérées et filtrantes, protège mieux des allergies. De plus, ils sont plus faciles à entretenir par rapport aux couettes en laine ou en soie. En parlant d’entretien du linge de lit, un lavage régulier à 60 °C sera à faire pour venir à bout des allergènes. Si le linge ne peut pas supporter une telle température alors il suffira de mettre les draps dans un sac sous vide et de les placer pendant toute une nuit au congélateur.

Éliminer la poussière pour réduire les allergies

 

On sait également que la poussière est le premier vecteur d’acariens, de fibres, de poils et de champignons.  Elle se dépose partout et surtout, sur la tête de lit, ce qui augmente les risques de problèmes respiratoires et autres allergies. Aussi, pour éviter les dépôts de poussière, il est judicieux de changer le linge de lit une fois tous les deux semaines mais aussi d’opter pour un protège-matelas qui va venir recouvrir le matelas et ainsi le protéger des saletés qui peuvent s’accrocher à sa surface. On n’oublie pas non plus la housse de couette qui est tout aussi incontournable puisqu’il protège la couette de la transpiration et de l’humidité du corps. Enfin, pour éviter que la poussière s’insinue dans les draps, il est intéressant d’opter pour un couvre-lit. À choisir dans une couleur neutre ou claire comme pour l’ensemble de la parure de lit à savoir le drap-housse, le drap plat et les taies d’oreillers puisque les acariens préfèrent se nicher dans des linges de lit foncés.

Pin It on Pinterest

Share This