Sélectionner une page

Comment acheter son appartement en défiscalisant ?

 

Les Français font confiance à l’immobilier en termes d’investissement, car la pierre a de nombreux avantages, surtout dans une période d’incertitude économique.

En 2017, l’investissement immobilier arrive ex-aequo avec le contrat d’assurance-vie (34%), et cela montre que l’achat d’un logement est aussi une affaire de rendement. Ce qui est remarquable également, c’est la propension de Français souhaitant acheter pour louer, afin d’avoir une source de revenus complémentaires. Cette source de revenus complémentaires peut même être défiscalisée.

Quels rendements financiers possibles sur l’immobilier ?

 

75% des Français en 2017 souhaitent avoir un rendement locatif intéressant contre 22% souhaitant réaliser une plus-value à la revente.

Et en effet, il est possible de faire fructifier son bien immobilier de deux façons :

  • Revente
  • Location

Si tout le monde connait le concept de la plus-value sur la revente, qui tient d’une bonne connaissance du marché de l’immobilier, cela étant aussi lié à un plus grand risque lié à la spéculation, on peut faire aussi appel à l’investissement locatif. Ce dispositif fiscal s’appelle Loi Pinel.

Une mesure fiscale, la loi Pinel

 

Le dispositif Pinel, mis en place en 2015 par la loi Finances et prolongé jusqu’en 2021, permet de réduire vos impôts sur vos revenus locatifs, de telle sorte que l’Etat paie une part de votre bien immobilier et qu’une autre part est financée par le loyer perçu.

Au final, la mesure fiscale que propose la loi Pinel peut vous faire économiser jusqu’à 21% d’impôt (sur 12 ans de location), quand le loyer versé vous rapporte 47% du prix d’achat, le prix réel de l’immobilier ne s’élève plus qu’à 32% du prix d’achat.

De plus, il est possible de louer le bien immobilier à un ascendant ou un descendant.

La réduction d’impôt peut donc s’élever à 63 000€ pour une location sur 12 ans.

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter un bien immobilier en Loi Pinel ?

Il y a bien sûr des conditions à respecter pour prétendre au dispositif Pinel.

En premier lieu, il faut s’engager à louer un bien neuf sur une durée fixe de 6, 9 ou 12 ans. Il n’est pas possible de louer son appartement pendant 7 ans par exemple.

La réduction fiscale tient compte du temps de location :

  • Pour 6 ans, 12%
  • Pour 9 ans, 18%
  • Pour 12 ans, 21%.

La seconde condition, c’est que le logement neuf acquis doit se situer dans la zone définie par la Loi. Le dispositif Pinel répond à la demande de logements dans les zones dites tendues (Paris par exemple).

Ces zones délimitent également les plafonds de loyer sur lesquels l’Etat va s’appuyer pour appliquer les montants de défiscalisation en 2018.

  • Zone A Bis : 16,83€
  • Zone A : 12,50€
  • Zone B1 : 10,07€
  • B2 : 8,75€
  • C : 8,75€

Conclusion

Le dispositif Pinel est intéressant pour plusieurs raisons, notamment celle de devenir propriétaire en réduisant le prix d’achat. En contrepartie, la mesure fiscale est motivée par le besoin de construction d’habitats neufs dans les grandes villes qui souffrent de crise du logement. Les conditions peuvent sembler restrictives, mais il peut être intéressant d’en profiter dans le cadre d’un investissement immobilier.

Pin It on Pinterest

Share This