Sélectionner une page

Poussée de dents, vaccins, petite grippe… Les facteurs pouvant provoquer la fièvre chez bébé sont nombreux. Cependant, si une montée de température importante nécessite d’aller consulter un pédiatre, quelques dixièmes de degrés en plus ne devraient pas vous alarmer. Découvrez dans cet article, les bons gestes pour faire baisser une petite fièvre chez votre enfant afin qu’il puisse bien dormir la nuit.

Ne pas sur-habiller l’enfant

Une des choses que vous devez impérativement savoir est que lorsque la température monte, la peau de bébé est froide. Il peut parfois frissonner même en cas de grosse fièvre. À l’inverse, bébé a l’impression d’avoir chaud et peut même transpirer lorsque sa température baisse.

Ainsi, en cas de fièvre, il est à éviter de le sur-habiller. Le mieux est de le dévêtir légèrement pour ne laisser que son body par exemple. Le bonnet et la gigoteuse épaisse sont donc vivement déconseillés. Toutefois, si votre enfant est en âge de s’exprimer clairement, vous pouvez le couvrir ou le découvrir s’il se plaint d’avoir trop froid ou trop chaud.

Il est d’ailleurs inutile de changer la température de la chambre. En effet, une pièce trop chaude serait étouffante et pourrait empirer l’état de l’enfant. Pensez plutôt à bien à aérer et à garder la pièce à une température raisonnable.

De quoi couvrir bébé en cas de fièvre ?

Le choix de la couverture peut contribuer à faire baisser la température de votre enfant. Ainsi, si certaines matières sont à privilégier, d’autres sont à éviter comme le cas d’un drap ou d’une couette en polyester. En effet, ne permettant pas d’évacuer convenablement l’humidité corporelle, les couvertures en polyester ou en polycoton sont connues pour retenir la transpiration. Ils sont donc à éviter lorsque bébé transpire beaucoup dû à sa fièvre.

Le coton, quant à lui, est thermorégulateur. Douce, légère, absorbante et respirante, une parure de lit en coton permet à bébé de s’endormir paisiblement sans avoir trop chaud ni trop froid. Cependant, la flanelle, bien qu’elle soit en coton, est à éviter étant donné son aspect duveteux procurant de la chaleur.

Que faire en cas de crise convulsive ?

Ce genre de crise est le plus redouté des parents lorsque l’enfant souffre d’une grosse fièvre. Il perd connaissance et peut devenir, soit complètement mou ou raide avec des secousses involontaires. Il est à savoir que ces crises présentes chez les enfants de 6 mois à 5 ans sont provoquées par l’activation du système immunitaire face à la fièvre.

Ce que vous devez faire en cas de crise, c’est d’allonger l’enfant sur le côté (en position latérale de sécurité) le temps que ça passe. Certaines personnes pensent à tort qu’il faut mettre un doigt dans la bouche de l’enfant pour éviter qu’il ne se morde la langue, mais en fait, il vaudrait mieux mettre une petite cuillère. En général, le malaise s’arrête spontanément au bout de quelques minutes. Dans le cas contraire, pensez à appeler d’urgence le SAMU. Une fois la crise passée, prenez la température de l’enfant et rendez-vous chez un pédiatre ou aux urgences pour préciser la nature exacte de la maladie qui a provoqué cet état convulsif.

Pin It on Pinterest

Share This