Sélectionner une page

Il s’agit de deux métiers ayant le même objet, l’alimentation et ses troubles, sans toutefois avoir les mêmes moyens ou la même étendue de leurs prérogatives.

La confusion est pourtant récurrente et vite arrivée surtout quand on est pressé par l’urgence du recours à l’un de ces professionnels de l’alimentation. Jusque dans les rangs des professionnels mêmes, la confusion est entretenue, parfois à dessein malheureusement. Il faut dire que parfois, cette confusion est entretenue par la différence lexicale d’un pays francophone à l’autre (Belgique, France, Canada… etc.).

Plusieurs métiers de nutritionniste et un seul de diététicien

Comme l’explique https://sagessesante.fr/, le terme de nutritionniste ne devrait jamais être employé seul puisqu’il existe en réalité plusieurs métiers de nutritionniste reconnus. La rigueur syntaxique voudrait donc qu’on fasse précéder le mot “nutritionniste” du réel domaine d’intervention du professionnel. Ainsi vous pourrez avoir affaire à un ingénieur nutritionniste, un diététicien nutritionniste ou un médecin nutritionniste.

Aujourd’hui, ce terme employé seul fait référence à ce dernier emploi, le médecin nutritionniste par opposition au diététicien.

Le nutritionniste est un médecin, pas le diététicien – Des moyens différents

Le nutritionniste, un abrégé de “médecin nutritionniste” est donc avant tout un médecin, un spécialiste de la santé. Il a fait l’objet de 8 ans d’études après le bac et d’une formation complémentaire spécialisée en nutrition. Cette dernière peut être un Diplôme universitaire (DU) ou inter-universitaire (DIU), ou un Diplôme d’études spécialisées complémentaires (DESC). Il a une formation étendue en médecine tant en médecine générale, endocrinologie, pédiatrie, qu’en gastro-entérologie.

Le diététicien est à contrario un professionnel paramédical titulaire d’un BTS ou d’un Diplôme universitaire en génie biologique option diététique. Il s’agit donc d’un parcours de formation de deux ans après le bac.

Dans l’ensemble, ces deux professionnels ne disposent pas des mêmes moyens intellectuels pour intervenir auprès des populations. Le diététicien a une aire d’intervention bien plus limitée que celle du nutritionniste.

 

        Spécificités

Emploi

Diplômes Type d’emploi Remboursement sécu Type d’office Nature des interventions
Nutritionniste Bac + 8 et diplôme d’études spécialisées complémentaires (DESC) Médecine générale spécialité Oui Libéral qui officie en Cabinet -clinique -hôpital Préventives et curatives
Diététicien bac+2

BTS ou DUT en génie biologique option diététique

Paramédical Non Profession libérale qui prospecte ses clients dans les maisons de retraite, les entreprises, écoles, collectivités, hôpitaux Conseils en régimes

 

Quand voir l’un plutôt que l’autre

Le diététicien est un mélange d’auxiliaire médical et de rééducateur de la nutrition. Il intervient quand votre condition requiert un régime personnalisé, quid pour perdre du poids durablement, quid pour des raisons de régulation hormonale tel que le diabète.

Il forme ses patients sur les bonnes mœurs à adopter afin d’atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés pour leur bien-être. Il indique à ses patients une programmation, et un contenu pour ses repas. Le diététicien met en œuvre les recommandations d’un médecin nutritionniste.

Le nutritionniste est lui un vrai médecin qui pose de vrais diagnostics. Il peut aider le patient à se prémunir des affections liées à l’alimentation. Son aire de compétence va du diabète aux maladies cardiovasculaires en passant par le cholestérol. L’hémochromatose, une affection qui se traduit par un excès de fer dans le sang, nécessite par exemple une intervention du nutritionniste. Toutes les fois que des affections touchant les organes ont une relation avec l’alimentation, il reviendra au nutritionniste d’indiquer des recommandations. Il est essentiel de s’informer continuellement sur ce sujet majeur.

Les honoraires d’un médecin nutritionniste sont remboursés par la sécurité sociale 25 euros depuis mai 2017 avec une possibilité de dépassement.

En plus de ces deux termes, il est possible de rencontrer au Canada, le mot “diététiste”. C’est un synonyme de diététicien, avec le même profil professionnel tel qu’exposé ci-dessus.

Pin It on Pinterest

Share This