Sélectionner une page

Toutes deux filiales du géant Nestlé, Nespresso et Dolce Gusto, les marques leaders du marché, s’ingénient à cultiver leurs différences. Qualité du café ou fonctionnalité de la machine et des capsules, choisir entre les deux n’est pas évident. Quelques données avant de vous décider.

Un point d’histoire pour débuter. Si la commercialisation de ses machines et de ses capsules a débuté en 1986, c’est durant les années 1970 que Nestlé demande à ses ingénieurs de moderniser le concept des machines spécialement dédiées à la réalisation de café « espresso » dans l’esprit du pionnier Luiggi Bezzera, qui inventa la première du genre au tout début du XXe siècle.

Grâce à une habile politique marketing, le défi est rapidement gagné. Les amateurs de café à l’italienne sont conquis.

Pour autant, la concurrence ne tarde pas à réagir. D’autres géants de l’agro-alimentaire se lancent à leur tour. Les brevets se succèdent les uns aux autres, les types de machines évoluent, et surtout, la variété des types de café et même de boissons chaudes (thé, chocolat) semble ne plus avoir de limite.

Dans ce contexte, Nestlé choisit de créer une seconde marque avec Dolce Gusto. Dans l’absolu, Nespresso vise le haut de gamme (ses capsules sont vendues dans des boutiques dédiées, même si certains distributeurs proposent des capsules compatibles Nespresso comme sur mister-capsule.com) et se targue de commercialiser du café grand cru. Dolce Gusto (littéralement « goût doux ») semble viser plutôt de son côté un public moins « accro » au café serré à l’italienne, et élargit le type même de boissons. En plus du café (espresso ou long, à l’américaine), la machine et ses capsules peuvent fournir du thé, des boissons chocolatées, entre autres.

Les puristes et les autres

Dans ce contexte, pour les puristes du café, Nespresso, quelles que soient les nuances (corsé, intense, fruité…), demeure une référence incontournable. Ajoutons d’ailleurs sur le plan technique que la pression des machines est plus forte (19 bars contre 15 pour les machines Dolce Gusto). Ce qui assure a priori d’extraire le parfum de manière plus efficace.

Si l’on souhaite en revanche des cafés longs, des boissons variées, et que l’on souhaite acheter plus aisément ses capsules en grande surface, le choix se portera sur Dolce Gusto.

Reste la question du prix. Si l’on compte les machines et les capsules, indéniablement, Nespresso est plus onéreux. C’est pourquoi on conseille cette marque aux vrais amateurs de café.

Pour qui se contente d’un café de qualité sans exiger qu’il soit la reproduction quasi parfaite d’un espresso italien, alors Dolce Gusto est plus indiqué.

Pin It on Pinterest

Share This