Sélectionner une page

Voici le retour de la montre créée en 1904 par Louis Cartier et qui portait le nom de son vieil ami. Mais que peut-on savoir d’Alberto Santos-Dumont, le précurseur de l’aviation ?

Le nom Alberto Santos-Dumont est associé à plusieurs édifices dans le monde. Ainsi, on retrouve un aéroport édifié en son nom, un cratère sur la Lune, une rue à Paris sans oublier bien évidemment une mission dans l’espace qui lui a été dédiée. Mais que peut-on savoir sur Alberto Santos-Dumont ? Symbole du monde de l’ingénierie moderne aéronautique, il est connu pour avoir effectué en 1897 le tout premier vol en ballon. La réussite de cette expérience a été un élément motivateur pour ce dernier qui profita pour inventer en 1907 la Demoiselle qui a donné naissance plus tard à l’avion. Loin de ce que l’on peut imaginer, le talent d’Alberto Santos-Dumont ne se limite pas seulement à piloter un simple avion. Sa détermination, son envie illimitée d’innover, de créer, sa personnalité et son style en ont fait l’homme d’aujourd’hui.

Santos-Dumont arbore un style tout à fait particulier : casquette à l’envers, veste sur mesure se laissant traverser par les câbles de gouvernail de l’appareil associé à des lunettes de protection et joli garde-temps. Très originale, une telle silhouette adopte les codes d’une nouvelle vie célébrant l’aisance du corps ; ce qui influence davantage cette génération.

Santos-Dumont, le pionnier de l’open source

Ce bâtisseur de l’aviation entre dans le cercle très select des hommes qui ont changé ce monde faisant preuve de persévérance et d’indépendance. Concepteur de plus de vingt appareils volants à partir du dirigeable en passant par l’hélicoptère, sans oublier le monoplan ayant conduit au biplan, cet homme invente l’avenir. Il ne s’agit pas d’une invention sans conséquence puisqu’il a été le premier en 1901 à voler au-dessus de Paris et de la tour Eiffel. Il a également enregistré plusieurs cas d’accidents, dont le spectaculaire fut celui du crash contre un immeuble du Trocadéro alors qu’il était en parachute. Il a fallu attendre après cet incident cinq années pour le voir décoller de nouveau à bord de son biplan 14-bis dans l’enceinte du parc Bagatelle, où il obtint les trois premiers records officiels du monde dans le domaine du vol de l’engin le plus lourd.

Il révolutionne les anciennes techniques de fabrication et invente des solutions vraiment innovantes. Au nombre de ces nouvelles solutions on peut citer entre autres l’usage de la soie vernie chinoise, les tout premiers contreplaqués ainsi que la corde de piano utiliser pour retenir les ballons. Ces nouvelles solutions ont été d’une grande utilité pour tous des acteurs du domaine de l’aéronautique.

Guidé par un esprit de partage très poussé ainsi que de la mise en commun des ressources, Santos-Dumont est considéré comme l’une des généreuses personnes de son temps ayant fait don d’une partie de ses revenus aux associations. Au nom de la recherche scientifique, il met inconditionnellement à disposition ses plans de travail. Ceux-ci ont été utiles pour bon nombre d’aviateurs.

La toute première montre moderne

Au nombre de ses amis proches, on peut compter aussi bien l’élite industrielle, artistique que scientifique. En 1900, sa rencontre avec Louis Cartier décupla davantage leurs envies respectives du progrès. Santos-Dumont fait part à Louis Cartier en 1901 de ses difficultés à pouvoir lire l’heure en plein vol depuis une montre de gousset. Trois années après, celui-ci révolutionne l’horlogerie avec une création tout aussi innovante, il créa pour son ami la toute première montre moderne destinée pour le port au poignet.

Après sa création en 1904, cette montre a été le fruit de recherches des deux hommes ; Louis Cartier et Alberto Santos-Dumont. Leurs projets ainsi que leurs découvertes respectives s’inscrivent tous dans une même logique : celle du mouvement. C’est une véritable occasion pour eux de conditionner de nouvelles manières de se comporter.

 

Pin It on Pinterest

Share This