Sélectionner une page

Description : Moyens de paiement, parts de marché et solutions offertes, chaque modèle de banque dispose de sa spécificité. Qu’est-ce que le futur nous réserve en matière d’évolution du panorama bancaire ?

L’avenir des modèles bancaires : que prévoient les études ?

Face aux attaques des banques en ligne, puis à celles des FinTechs, les banques à agences ont pu garder une grande part de leurs abonnés. Mais la courbe retraçant l’évolution de ces établissements reste encore dans le doute. Pour mieux éclaircir le point, une étude a été menée par le cabinet connu sous le nom Deloitte. Banking Trends, telle est la dénomination du rapport. Quel avenir réserve le monde bancaire actuel ?

Toujours plus de compétitions entre les banques

Banques traditionnelles, banques en ligne ou FinTechs, les enseignes s’avèrent abondantes. Les nouvelles technologies et l’Intelligence Artificielle entrent aussi en jeu dans les services financiers. Les divers modèles font concurrence actuellement, et sur tous les moyens.

Usage de technologies de pointe

Les établissements bancaires, comme toute autre entité, saisissent les nouvelles technologies dans le but d’accélérer leurs traitements. Les opérations au niveau des agences et des institutions en ligne deviennent ainsi de plus en plus automatisées. Les techniques d’externalisation permettent également de diminuer les coûts générés par les banques. Les dépenses diminuant, les établissements financiers ont la possibilité de baisser les tarifs sans toucher à leurs bénéfices.

Des nouveaux canaux d’échange mis en place

Mise en place d’agrégateurs de données et établissement de nouvelles plateformes découlent du développement technologique. Les banques fondent dorénavant des relations BtoB ainsi que BtoC en se servant des outils numériques. La vérification des données dans ces canaux pousse quand même à soulever des soucis en matière de contrôle. Les démarches empruntées font poser des questions sur les impacts auprès des clients.

Des données monétisées

Si les algorithmes ont été l’apanage des acteurs du web, les établissements bancaires commencent à s’en servir pour exploiter leurs données. Ils utilisent également le Big Data et d’’autres IA pour les traitements des données. Ces dernières subissent la monétisation et accordent des avantages à l’établissement détenteur. Elles permettent d’ailleurs aux banques en ligne et Fintechs partenaires de se développer.

Les moyens de paiement se digitalisent

La période où les billets de banque et les cartes de paiement étaient les seuls moyens de paie est révolue. Suite au développement des traitements et des achats en ligne, payer les services financiers ne se cantonnent plus à l’usage de cartes bancaires. Les paiements digitaux, dont les moyens mobiles, gagnent du terrain. Dans un futur proche, les banques se confronteront aux acteurs du web qui tendent à élargir leurs produits. La concurrence s’intensifie vu les points de vente et les cartes mis en place par les géants de la toile. Même si le crypto-paiement a commencé à s’insinuer dans les habitudes, des règlements le freinent. Il en est de même pour les paiements mobiles qui ne présentent pas assez d’avantages pour les usagers entre divers pays et continents. Les établissements se tournent ainsi vers d’autres moyens quand d’autres tentent encore de se servir de la crypto-monnaie en chute.

Open Banking après la banque digitale

Depuis presque une décennie, le public a tendance à plutôt placer son argent dans l’immobilier. Sur une base de huit ans, l’épargne placée dans l’immobilier augmente de 17,1 % en 2017. Par contre, en matière d’épargne bancaire, une baisse de 27,2 % s’est faite sentir. Avec l’essor des banques en ligne, et l’avènement des FinTechs, des nouvelles solutions sont proposées aux usagers bancaires. Les pratiques appliquées dans les établissements à guichet semblent dépassées par les nouvelles technologies. Des produits immobiliers sont ainsi conçus pour capter de nouveaux abonnés par les nouveaux venus du domaine. Malgré tout cela, la plupart des clients des banques de tradition n’éprouvent pas le besoin de changer d’institution bancaire.

Mais quoi qu’il en soit l’open Banking fait son apparition sur le paysage bancaire et le système crée ainsi de nouvelles plateformes pour la distribution.

Pin It on Pinterest

Share This