Sélectionner une page

Dans le même département, la célèbre société de pompes funèbres s’était déjà installée il y a 5 ans à Toulon. C’est aujourd’hui à Fréjus également que l’on peut retrouver le service catholique des funérailles.

Un réseau de plus en plus étendu

Entreprise au sein de laquelle Yves Alphé a exercé avant de fonder sa société de pompes funèbres à Orléans, Caritas Obsèques, le service catholique des funérailles dispose maintenant de 9 agences localisées à Paris (depuis 18 ans!), Versailles, Boulogne-Billancourt, Lyon, Marseille, Nice, Bordeaux, Toulon et désormais Fréjus.

Comme bon nombre d’entreprises du secteur du funéraire, le service catholique des funérailles propose des prestations obsèques mais également des contrats obsèques et dépôt de volonté permettant de respecter les souhaits de la personne décédée.

Un service accessible à tous

Malgré son appellation, la société n’est pas réservée qu’aux personnes de confession catholique : l’engagement chrétien y est certes prononcé, mais le réseau n’est pas réservé qu’aux personnes catholiques. L’une des caractéristiques de cette société de pompes funèbres est son aspect qui ne se veut pas trop commercial  ni “tape-à-l’œil” contrairement à d’autres concurrents. Pas d’articles funéraires exposés en vitrine, pas de showroom et une gamme de cercueils relativement simple mais aussi bien compatibles avec la crémation que la crémation. Une façon de présenter des prestations de façon sobre et digne dont s’est d’ailleurs inspiré Yves Alphé, ancien collaborateur de la société de pompes funèbres lorsqu’il a fondé la sienne à Orléans.

Le but premier étant de respecter les volontés du défunt et de sa famille, la société doit rester certes lucrative, mais ne se veut pas “business à tout prix”. L’écoute, l’orientation des proches et la confiance sont chez le service catholique des funérailles comme chez Caritas Obsèques la priorité avant tout. Le but final étant de garantir un service obsèques de qualité pour rendre le deuil des proches moins long et moins douloureux. La relation entre les conseillers funéraires et les familles endeuillées doit en effet rester l’une des priorités dans un cadre de peine et de perte d’un proche.

Par ailleurs, le service catholique des funérailles a mis en place des groupes de paroles destinées aux personnes en situation de deuil. Ces groupes réunissent hommes et femmes de tous âges qui viennent témoigner de leur expérience voire prodiguer des conseils pour venir à bout des différentes étapes du deuil. Ces groupes de paroles sont ouverts dans à Paris et à Lyon où est présente la société de pompes funèbres du service catholique des funérailles.

Pin It on Pinterest

Share This