Sélectionner une page

Vous vous en êtes sûrement rendu compte cet été en bord de mer ; les estivants ne jurent plus que par le paddle. Bien que cette planche ait vu le jour en Polynésie il y a fort longtemps ; elle fait aujourd’hui le bonheur des petits et des grands. Elle fait aussi celui des sportifs avertis et dont le domaine de prédilection n’a pas forcément de lien avec les activités nautiques.

Le choix de la planche de surf

Avant de commencer à sentir le prana dans la posture du guerrier, choisissez la planche adéquate. Le SUP ne se pratique pas obligatoirement sur une planche rigide. Il peut aussi se faire sur une structure gonflable. Celle-ci a l’avantage de se ranger très facilement dans un sac après l’avoir dégonflée.

Bien évidemment, pour faire du yoga, on a besoin d’une grande stabilité. Il est donc préférable de se diriger vers une planche solide. Faite à base de résine et de mousse, son prix est plus élevé, mais ce que l’on recherche avant tout c’est d’être très stable. Grâce à la pagaie, vous pourrez vous éloigner de la côte afin de trouver un endroit calme pour pratiquer vos différentes postures.

Saluer le soleil sur son paddle

Le yogi aura compris qu’il vaut mieux choisir un plan d’eau plutôt que l’océan pour faire la posture de l’arbre. En groupe ou en solo, vous voilà donc au calme loin du bruit de la plage. Vous profitez pleinement des rayons du soleil et de ce que la nature a de mieux à vous offrir. Comme lors d’une séance sur la terre ferme, vous serez amené à faire travailler tous vos muscles et votre souplesse.

Vous allez surtout apprendre à vous décontracter dans un environnement inhabituel et instable. Une fois que vous aurez pris conscience de vos appuis dans la planche, vous pourrez attaquer les équilibres. Comme les surfeurs ne font qu’un avec leur paddle, vous allez être en symbiose totale avec l’environnement qui vous entoure. Les sensations ne seront pas les mêmes que sur la terre ferme, mais la respiration sera là pour vous aider. Ayez confiance en vous.

Comment débuter ?

Le SUP Yoga ne se pratique pas à la légère. Il faut bien se renseigner avant de sauter le pas. Le yoga ne convient pas à tout le monde, vous devez en parler à votre médecin traitant avant tout essai. On vous demandera de savoir nager pour ne pas paniquer lors des chutes dans l’eau. Par contre, rien ne vous oblige à avoir déjà suivi des séances de yoga auparavant.

Vous allez découvrir deux sports en un, il est donc tout à fait possible d’être débutant comme dans n’importe quelle activité physique. Vous devrez vous munir d’un maillot de bain pour le sport, d’une planche assez large pour avoir un bon équilibre et d’une pagaie. N’hésitez pas à faire appel à un professeur spécialisé dans cette pratique. Il vous expliquera comment gérer la tenue des postures dans un élément instable en vous mettant en confiance avec le kangui Paddle.

Pin It on Pinterest

Share This